• DESCARTES (INDRE ET LOIRE) SOUTIEN ROBIN ET SON PAPA

     

    DESCARTES (INDRE ET LOIRE) SOUTIEN ROBIN ET SON PAPA

     

    ARTICLE NR DU 10/10/2014http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2014/10/10/Descartes-Indre-et-Loire-soutient-Robin-et-son-papa-en-greve-de-la-faim-2075791#commentaire

    En 2007, le jeune Robin Richard est frappé par la foudre. Ses parents se battent pour une meilleure prise en charge médicale. La ville de Descartes en Indre-et-Loire, où la famille possède une maison depuis trente ans, les soutient.

    La vie du jeune Robin bascule en 2007. Il a alors 14 ans. Le 29 mars, avec son frère jumeau Maxime, il participe à une sortie scolaire en VTT dans les Bouches-du-Rhône. Robin est subitement frappé à la tête par la foudre. « Le choc de foudre qui l'a traversé de la tête aux pieds est incroyable de puissance, il est projeté sur plus de 10 mètres sur le bord d'une falaise, où son frère Maxime le retrouve », raconte sa famille.
    Long combat
    Il est hospitalisé dans un coma profond et « brûlé sur tout le trajet de la foudre et dans un état jugé sans espoir par le corps médical ». Il sortira du coma huit mois après, grâce à des parents, Annick et Bruno qui n'ont jamais abdiqué. Là où certains n'y verraient que de l'acharnement thérapeutique, ses parents remuent ciel et terre pour que leur fils bénéficie des meilleurs soins adaptés.
    Ils mobilisent élus, ministres, médias, amis, font des grèves de la faim. Ils obtiennent son transfert de La Timone (Marseille), vers l'hôpital militaire Percy de Clamart, en région parisienne, après intervention du ministre de la santé, Xavier Bertrand, en 2012. Il y a été opéré de la bouche, bloquée depuis l'accident.
    Mais selon les parents de Robin, « le programme de soins initialement prévu est stoppé » avec le nouveau gouvernement. Ils vont enchaîner quatre grèves de la faim devant le ministère de la Santé de Marisol Touraine, malgré une lettre du président François Hollande assurant d'un programme de kinésithérapie renforcée. Une promesse non tenue, selon eux. Ils refusent de croire en l'état végétatif qui leur est annoncé et parlent de « pseudo-expertise » de l'Agence régionale de santé.
    Sur leur site internet, ils montrent les progrès de Robin, qui parvient à écrire son nom ou encore à se lever. Pour eux, le cerveau de leur fils n'a pas grillé sous l'effet de la foudre.
    Depuis le 8 septembre, Bruno Richard mène sa 5e grève de la faim devant le ministère de la Santé. La commune de Descartes, en Indre-et-Loire, a décidé de s'associer à ce combat, car « la famille Richard possède une maison ici depuis trente ans », justifie Bernard Bridier, adjoint au maire. Les élus descartois espèrent interpeller à leur manière la ministre de la Santé, Marisol Touraine, également députée du Lochois.
    http://asso.robinrichard.free.fr

     

    Et voici le commentaire, très explicatif, qui a été mis concernant cet article et que vous pouvez retrouver sur le lien ci-dessus de la NR :

    nabi37>10/10/2014 13:46:17
    Lauréat de l'équivalent du prix Nobel en neurochirurgie, Hugues Duffau du CHU de Montpellier affirme dans l’Express (http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/hugues-duffau-le-cerveau-se-repare-lui-meme_1578825.html#O7huTE2KvkWIxPGU.99) :

    « J'ai constaté qu'il n'existait pas deux cerveaux semblables. Selon la localisation et la taille de la tumeur, des fonctions peuvent se déplacer ailleurs dans le même hémisphère, ou bien passer d'un hémisphère à l'autre. La plasticité du cerveau, c'est-à-dire sa capacité à réorganiser les connexions entre les neurones, est plus phénoménale encore qu'on ne l'imaginait. »

    Même si dans le cas de Robin, il ne s’agit pas d’une tumeur au cerveau, il est tout à fait envisageable qu’il puisse peu à peu recouvrer certaines facultés. Il est donc plus qu’urgent que le programme de soins initialement prévu est stoppé lui soit restitué et qu’enfin les parents de Robin puissent mettre toutes leurs forces dans le rétablissement de leur enfant et non dans une énième grève de la faim. Quand une promesse est faite, elle doit être tenue.

    Puis le deuxième : 

     

    augustine>10/02/2015 18:53:43
    Eh bien, justement, la réponse n'est pas donné encore, et les parents s'inquiètent. Robin progresse, mais les soins souhaités ne sont pas encore acquis. La réponse se fait attendre depuis trois mois, et cela devient long.
    Nous sommes tous mobilisés, les médias, les associations, le site social Facebook, etc.... Et nous attendons tous une réponse de Marisol Touraine et de l'ARS. Toujours muets afin d'avoir cette famille par l'usure et le désespoir!!!!
    Je suis une personne qui soutient cette famille, parmi d'autres qui sont mobilisés aussi.

    ESPERONS UNE REPONSE RAPIDE POUR LE BIEN DE TOUS.

     

     

    DONC, QU'ATTENDEZ VOUS POUR DONNER LA REPONSE ??????

    L'explication est claire je crois!!!!!

     

    VENEZ SIGNEZ CETTE PETITION ET REGARDEZ BIEN TOUTES LES MISES A JOUR. MERCI.

    https://www.change.org/p/des-soins-pour-robin-richard-le-jeune-foudroyé-soutenezrobin

    « DECES ROGER HANIN (NAVARRO)DECES DE CORINNE LE POULAIN »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    FIORELLO SALVATORE
    Jeudi 12 Février 2015 à 13:40

    COURAGE

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :